Retour des équipages du 4L trophy

Marine, Fabian, Anne-Sophie et Samuel sont rentrés de leur raid humanitaire après avoir parcouru 7000 kilomètres en 15 jours. Nous sommes ravis d’avoir pu les aider à concrétiser leur projet.

Ils nous livrent leurs premières impressions à chaud sur cette édition du 4L Trophy.

« Après quelques vérifications techniques et administratives lors du village départ de Biarritz, nous prenons la route direction le sud de l’Espagne.

P1050226

Le lendemain nous traversons le fameux détroit de Gibraltar. Ca y est nous sommes enfin arrivés sur le sol Marocain. Après une nuit passée sur le Campus de l’université internationale de Rabat nous prenons la route en direction de la région de Boulajoul, dans le moyen Atlas. Nous traversons de nombreux petits villages de montagne (sous la neige), beaucoup d’enfants admirent le convoi des 4L.

Le soir nous bivouaquons à Boulajoul où nous passerons la nuit sous une pluie incessante et deux petits degrés !

P1050339

Le lendemain matin nous attaquons enfin les pistes direction le sud et bien sûr le soleil. Nos 4L vont connaître leurs premières petites pannes (courroies, démarreur…) et les premiers ensablements. L’entraide entre équipages sera indispensable pour se sortir de ces bacs à sable.

Une journée de piste et nous arrivons dans la région de Merzouga. C’est ici que nous déposons les fournitures scolaires pour les enfants. Certains ont fait le déplacement pour participer aux petits ateliers organisés par les équipages. Un beau moment d’échange !  Les chiffres sont impressionnants, ce n’est pas moins de 70 tonnes de fournitures scolaires et près de 77000 € récoltés pour l’association Enfants du Désert. La présidente de l’association l’annonce, grâce à ça, ce sont 5 écoles complétement équipées qui seront construites, dont une spécialisée pour les enfants en situation de  handicap.

Les deux journées suivantes seront rythmées par les pistes de la région de Merzouga. Au programme : sable, dune, cailloux, poussière… les paysages sont magnifiques et les voitures tiennent le coup.

P1050330 P1050453 P1050468 P1050529

Nous attaquerons par la suite l’étape marathon, avec un bivouac en autonomie au milieu de nulle part. Sur cette étape, l’orientation à la boussole est très importante. En effet, nous traversons d’immenses plateaux désertiques à perte de vue, sans aucune piste, où il est très facile de se perdre.

Les pistes sont assez compliquées et nous aurons quelques soucis mécaniques (pneus éclatés, rotules de suspension et amortisseurs cassés…) Heureusement nous réussirons à chaque fois à dépanner nos 4L nous-même.

P1050561

Nous prenons ensuite la route de Marrakech qui signera la fin de notre périple sur les pistes Marocaines. La soirée de clôture aura lieu le lendemain « Chez Ali » où nous assisterons à une superbe Fantasia et où nous dégusterons notre dernier couscous. Denis Brognart, parrain de cette 20ème édition, sera également de la partie.

Nous reprendrons tranquillement la route du retour pour prendre notre bateau à Tanger pour ensuite remonter l’Espagne et la France.

Cette expérience inoubliable se termine et nous remercions toutes les personnes qui ont contribués à concrétiser ce projet, nos sponsors qui nous ont apportés leur aide matériel ou financière. »

Les équipages 134 et 135.

Article lu 2031 fois au total.

Aucun commentaire pour l'instant.

Laisser un commentaire