Kakémono, banner, enrouleur, quelles différences ?

Vous avez déjà entendu parler des kakémonos, des banners ou encore des enrouleurs, termes utilisés en communication évènementielle notamment ? Vous n’êtes pas certain(e) de bien comprendre les différences entre ces trois types de supports et vous avez tendance à les confondre ? Voici quelques astuces pour bien les reconnaître et savoir à quel type de besoin chacun d’eux peut répondre, et quelle utilisation vous pourrez en faire.

A l’origine, le kakemono, qui signifie en japonais « chose suspendue », est une peinture ou une calligraphie sur soie ou sur papier, se déroulant verticalement et pouvant être suspendue.
Aujourd’hui, les kakémonos ou kakemonos désignent les supports souples – papier, bâche PVC, tissu intissé, etc. – déroulables ; ils sont principalement utilisés sur les salons professionnels, pour agrémenter les parois des stands d’exposition.

Le banner est un support vertical autoportant, peu encombrant, très simple à monter et à utiliser. Généralement très léger et facilement transportable. Les banners s’accrochent sur une structure légère en aluminium ou même en bambou. Le visuel se fixe par clips, par oeillets ou par adhésivage. Souvent, les banners sont disposés dans les halls d’accueil des entreprises, ou sur des stands.

Quant à l’enrouleur, appelé également rollup, il s’agit d’un également d’un support vertical autoportant utilisable dans des manifestations de type salons, conférences, etc. L’intérêt étant que le visuel est enroulé dans la structure. Les enrouleurs sont imprimés dans la grande majorité des cas sur bâche PVC. Les enrouleurs ont l’avantage d’être protégés de la poussière et de s’installer en quelques secondes : il suffit en effet d’accrocher le visuel déroulé sur la structure. Le banner et l’enrouleur se ressemblent beaucoup, et font partie de la famille des supports verticaux autoportants. Les enrouleurs sont encore plus faciles à manipuler et à transporter que les banners.

 

Pour en savoir plus sur ces différents supports d’impression, pour trouver celui qui sera le plus adapté à votre situation et à vos objectifs de communication, contactez-nous, nous mettrons notre expertise et notre savoir-faire à votre service.

Article lu 2444 fois au total.

1 Comment

  1. Merci pour cet article je confondais souvent les différents types et j’appelais tous les types des kakemonos.

Laisser un commentaire